Presse

Quelle suite reservée au procès Kamerhe après la mort du juge président du Tribunal? 

Le juge président du Tribunal de Grande Instance de Kinshasa/Gombe Raphaël Yanyi décédé dans la nuit de mardi à ce mercredi 27 avril 2020 vers 3 heures du matin de suite d’un arrêt cardiaque.

Selon ses proches, le juge avait quelques malaises de santé depuis longtemps et se rendait régulièrement à l’étranger pour le controle.

Maitre Willy Wenga, avocat au barreau de Kinshasa sur les ondes de la Radio Top Congo est revenu sur l’évolution du procès Kamerhe et Consorts après le décès du juge président. Celui-ci précise que l’urgence est de nommer un nouveau président ad intérim du Tribunal mais ce qui impactera sur la composition. Cet intérim sera fait par le juge préséant qui vient après le juge Yanyi. Il aura la charge de désigner une nouvelle chambre

À la date du 3 juin 2020, prévue pour la reprise de l’audience fixée lundi 25 mai 2020, il y aura réouverture des débats pour changement de composition; pense-t-il. A cette même date, poursuit-il, il y aura lecture de tous les procès verbaux dressés à l’audience du 11 et du 25 mai à l’intention du nouveau président de la Chambre.

Il est à noter qu’au sein de la famille de Yanyi, c’est la désolation. Certains responsables de la famille exigent qu’une autopsie soit effectuée sur le corps.

Alibaba RUK

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page