Politique & GouvernancePresse

Vital Kamerhe et Jamal condamnés à 20 ans de travaux forcés

Le verdict du procès 100 jours est tombé ce samedi 20 juin 2020. Le président de l’Union pour la Nation Congolaise (UNC) a été condamnée entre autre, à 15 ans des travaux forcés pour détournement de 48 millions de dollars américains, à 10 ans d’inéligibilité.

Le Tribunal de Kinshasa Gombe a également ordonné la confiscation nette et simple de ses biens acquis supposément grâce à l’argent détourné; mais aussi la saisie des comptes, contrat des propriétés et autres des personnalités suivante en rapport avec le procès : Soraya Mpiana, Daniel Shangalume dit Massaro et Amida Kamerhe.

Alibaba RUK

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page