Politique & GouvernancePresse

RDC : Selon le BCNUDH, S’attaquer aux domiciles privés d’élus de la République et envahir des édifices publics est inacceptable

Si la liberté de manifester pacifiquement est consacrée par la Constitution, celle-ci doit s’exercer sans violence et dans le respect de la liberté et des biens d’autrui; réagit le Bureau Conjoint des Nations Unies aux Droits de l’Homme(BCNUDH) sur les manifestations de militants de partis politiques qui ont eu lieu ce mercredi 24 juin à Kinshasa et Lubumbashi contre les propositions de lois controversées sur la réforme de la Jusice.

« @unjhro est préoccupé par les débordements lors des manifestations de militants de partis politiques. Si la liberté de manifester pacifiquement est consacrée par la Constitution, celle-ci doit s’exercer sans violence et dans le respect de la liberté et des biens d’autrui »; lit-on sur son compte twitter.

Le BCNUDH se dit être préoccupé par des attaques contre les domiciles privés des élus de la République et envahir des édifices publics est inacceptable.

Et ajoute en disant qu’il appelle toutes les parties à la retenue et invite les autorités à garantir la sécurité des élus et des citoyens dans le strict respect des droits de l’homme.

Alibaba RUK

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page