Politique & GouvernancePresse

Tension à Kamagema : La FCMU condamne les actes survenus au marché Kamagema à Panzi

La Fédération des comités syndicaux des Marches Urbains (FCMU) condamne les actes de barbaries qui ont eu lieu au marché de KAMAGEMA à PANZI et sollicite l’implication des autorités sur la question de spoliation du dit marché

C’est la conclusion de la rencontre qui a réunie les membres de la fédération des marchés urbains, la société civile noyau communal d’Ibanda, la cheffe du quartier PANZI, le Commandant de la police sous commissariat de PANZI et certains vendeurs du marché KAMAGEMA.

La FCMU fustige la façon dont ce groupe non autrement identifié porteur d’un mandat d’amener s’est comporté et qui a créé une situation qui était à la base de la fuite du président syndical du marché Kamagema, ce qui ferait croire à notre source que l’incriminé n’était pas enlevé mais serait dans un endroit  connu, souligne la FCMU relayant les propos de la cheffe du quartier PANZI.

Face à cette situation, la FCMU appelle les vendeurs au calme et demande aux autorités de trouver une solution palleative à ce conflit foncier qui oppose les vendeurs à un particulier qui selon elle veut s’approprier ce terrain de l’État.

Bonheur Kalume

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page