Droit de l'hommePresse

Nord-Kivu : les agents de l’OIM ont manifesté ce vendredi à Butembo pour réclamer trois mois d’arriéré

Les agents de l’Organisation Internationale de Migration(OIM), affectés au point de contrôle d’entrée et de sortie pour le lavage de mains dans le cadre de la riposte contre la maladie en virus Ebola en ville de Butembo au Nord -kivu, sont desendus dans la rue ce vendredi 10 juillet 2020 pour réclamer leur salaire de trois mois impayés.

La marche est partie de la station Takenga en passant par le bureau du Programme National d’Hygiène aux Frontières (PNHF), de la Mairie de Butembo pour chuter au bureau de l’Organisation International de Migration où un mémorandum a été lu et déposé.

Alors que ces prestataires basés au point de contrôle pour le lavage de mains ont arrêté avec  les activités aux différentes barrières, cela constitue un grand danger pour la communauté.

Ces agents de l’organisation Internationale de Migration demandent au service qui leur ont engagés dans la riposte contre Ebola de leur rétablir dans leurs droits.

Reconnaissant que ces membres méritent bien  leurs droits, les responsables de l’OIM ont indiqué que les bailleurs de fond sont à la base du retard de la rémunération de salaire de ces agents.

Signalons que c’est depuis le mois d’avril 2020, que ces agents ne sont payés.

Vyavu Gloire.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page