Droit de l'hommePresse

RDC : « Si l’ONU peut qualifier les crimes perpétrés par les ADF de « crimes de guerre et crimes contre l’humanité», elle ferait aussi mieux de les qualifier de «terrorisme» (CEPADHO)

L’activisme des rebelles ougandais des forces démocratiques Alliées Adf à l’est de la République démocratique du Congo inquiète au plus haut niveau le Centre d’Etude pour la Promotion de la Paix, la Démocratie et les droits de l’homme(CEPADHO).

Cette organisation précisent que 8 civils ont été tués et plusieurs portés disparus à Mangazi et Abembien territoire de Beni et d’Irumu la semaine dernière.

Cette structure indique que les miliciens maï se coalisent avec les rebelles ougandais de l’ADF pour exercercer des tueries sur des civils.

Dans son bulletin d’information rendu publique lundi 13 juillet 2020 le CEPADHO peint un tableau sombre de la situation sécuritaire qui prévaut à Beni – ville et territoire au NORD-KIVU ainsi que dans le territoire d’irumu en province de l’ituri .

Se référant aux recentes tueries à Mangazi et Abembi , le bulletin d’information du centre d’étude pour la promotion de la paix ,la démocratie et les droits de l’homme renseigne que 721 civils ont été exécutés depuis que les FARDC ont lancé les opérations de grandes envergures contre ces rebelles.Il plaide ainsi auprès des états unis de s’impliquer pour en finir avec l’exécution des civils oeuvre de ces rebbelles, considérant la menace de ces derniers.

«Et si l’ONU peut qualifier les crimes perpétrés par les ADF de crime de guerre et crimes contre l’humanité elle ferait mieux de le qualifier de terrorisme afin que tous les États soient mobilisés pour mettre fin à la tragédie ADF, à travers des actions militaires et Judiciaires », note le CEPADHO

C’est ainsi que cette organisation encourage le chef de l’Etat de poursuivre son idéal celui de mettre dans finitivement fin à ces ennemis de la paix.

Gloire Vyavu

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page