Politique & GouvernancePresse

Vital Kamerhe a sollicité une mise en liberté provisoire

Prévu pour ce vendredi 24 juillet 2020, la Cour d’appel de Kinshasa/Gombe a décidé de renvoyer l’affaire Vital Kamerhe au 07 août 2020 prochain; décision prise quelques minutes après l’ouverture de cette première audience.

Au cours de cette audience, Vital Kamerhe a sollicité une mise en liberté provisoire pour de raison de la Covid-19; ont rapporté ses avocats. Pour eux, il n’y a pas de raison de maintenir le directeur de cabinet du Chef de l’Etat en détention.

Rappelons que Vital Kamerhe a été condamné à 20 ans de prison avec 10 ans d’inéligibilité.

Alibaba RUK

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page