Politique & GouvernancePresse

Sud-Kivu : Théo Ngwabidje exigé de démissionner avant qu’il ne soit tard

A la tête de la province du Sud-Kivu, il y a plus d’une année et demi, le caucus de communicateurs de l’opposition CACOOP/Sud-Kivu exige la démission du gouverneur de la province Théo Ngwabidje Kasi.

Dans une lettre ouverte lui adressée, le CACOOP motive leur position pour diverses raisons liées à la mauvaise gestion du Sud-Kivu et sa défaillance du gouverneur dans presque tous les secteurs de la vie.

Il dit qu’à travers les 8 territoires, l’insécurité bat son plein sur l’étendue de la province et elle se porte bien à Bukavu, où es corps sans vie sont ramassés, des tueries et memedes coups de balles se font entendre dans les trois communes comme si l’autorité de l‘Etat n’existe plus.

Pas de desserte en eau potable ni en électricité, aucune école construite depuis la prise des fonctions du Gouverneur, les constructions anarchiques qui pullulent sur des sites inappropriés sous la barbe de l’autorité provinciale sont aussi parmi les griefs à charge de celui dont « Gouverner autrement » était le slogan de campagne.

« Dans tous les secteurs de la vie en province, notamment dans le secteur de l’éducation, environnement, les infrastructures etc, on constate simplement un démagogue à la tête de la province »; lit-on dans leur correspondance.

Il conseille donc Théo Ngwabidje de démissionner avant que les actions citoyennes ne le contraigne.

Alibaba RUK

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page