Politique & GouvernancePresse

Walungu : A l’écoute de sa base de Kaniola, le Député National Amato Bayubasire Mirindi (ABM) fait carton plein

A quelques jours de la fin de ses vacances parlementaires, le Député National, élu de Walungu au Sud-Kivu Amato Bayubasire (ABM) a rencontré ce dimanche 13 septembre ses électeurs de Kaniola, dans l’objectif d’écouter les réels problèmes de ce groupement.

Le Député National Amato Bayubasire Mirindi (ABM) échange avec la population du groupement de Kaniola, en territoire de Walungu

A son arriver, l’homme de Walungu Amato Bayubasire a tenu un meeting populaire, un meeting qui a accueilli des milliers de personnes venues présenter à leur fils les problèmes auxquels fait face cette partie du territoire de Walungu. C’est entre autres des questions liées au développement local, la sécurité, la santé, le chômage des jeunes,… Toutes ces doléances ont été formulées par plus de 20 personnes y compris les leaders d’opinions de Kaniola à leur prise de parole. Ces derniers ont affirmé qu’ils placent toute leur confiance en la personne de Amato Bayubasire Mirindi pour des plaidoyers auprès des autorités politico-administratives du pays et pour que la voix du groupement de Kaniola soit entendue.

A l’écoute de sa base, ABM s’est entretenu pendant plus de 2 heures à la place des Martyrs de Kaniola avec la population, où il a abordé toutes les questions politiques  et sociales qui alimentent l’actualité au niveau national.

 

Des milliers de personnes, habitants de Kaniola et de ses environs mobilisées pour s’entretenir avec leur élu Amato Bayubasire

A la fin de ce meeting, il s’est incliné au monument des Martyrs de Kaniola, pour honorer les hommes, femmes et enfants de Kaniola massacrés il y a plus d’une décennie.

Par ailleurs, dans sa logique de rester toujours à l’écoute du peuple, Amato Bayubasire annonce qu’il va séjourner à Walungu jusqu’à la fin de ses vacances parlementaires, soit jusqu’au 18 septembre prochain.

Thierry M. RUKATA

 

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page