Droit de l'hommeSociété

Sud-Kivu : Delphin Birimbi exige des enquêtes pour retrouver les évadés de la prison de Kalehe

Après l’assassinat du jeune Safari Cirenge, la population de Kasheke, groupement de Mbinga-Sud en territoire de Kalehe est partie avec la dépouille de ce jeune jusqu’au bureau du territoire le jeudi 15 octobre 2020.

Par la suite, les manifestants se sont dirigés à la prison centrale de kalehe où était déjà incarcéré le policier présumé auteur du meurtre de ce jeune homme.
Les agents de garde ont tenté de disperser les manifestants en tirant en l’air mais en vin.

La population a saccagé la porte de la prison et tous les détenus ont pris le large y compris le présumé auteur du meurtre.

Cette information est confirmée par  Delphin Birimbi, Président du Cadre de Concertation de la Société Civile de Kalehe et autres sources concordantes.

« La situation s’est dégradée le jeudi soir, les éléments de l’ordre à la prison ont été débordées, la population a casé la porte et tous les détenus ont fuit.

« Nous appelons la population au calme et que les services de sécurité activent les recherches de ces détenus y compris le policier présumé auteur du meurtre de Safari pour qu’il réponde de ces actes » ; déclare delphin Delphin Birimbi.

Rappelons que dans la nuit du mercredi au jeudi 15 Octobre, des hommes en armes non autrement identifiés ont tiré sur un jeune du nom de Safari Cirenge qui est mort sur le champ, situation qui a provoqué des marches des protestations à Kasheke, territoire de Kalehe.

Richelieu Byamana

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page