Politique & GouvernancePresse

Nord-kivu : Interpellation du Ministre Sebishimbo, le Maire de Goma sauvé de justesse

Fini le suspens sur la question portant sur une éventuelle révocation ou suspension du maire de Goma Muissa Kense dans le feuilleton ayant abouti à l’interpellation du ministre provincial de l’administration du territoire et ordre public Jean Bosco Sebishimbo, sur la perception par le premier de la taxe de stationnement dans la ville de Goma initiée par le député provincial Kakule Saa sita.

Ce jeudi 19 novembre, les élus du Nord-Kivu étaient à l’hémicycle pour l’adoption des recommandations formulées par l’auteur de l’interpellation, parmi lesquelles les sanctions exemplaires contre le maire de Goma et l’administrateur de Lubero, non seulement leur révocation, mais aussi le remboursement des frais perçus.

Hélas, les deux individus, surtout le maire de Goma qui est déjà cité dans plusieurs dossiers, ont été sauvés de justesse.

Pour ce qui est spécialement du maire Muissa Kense, à la grande surprise de l’Assemblée sa révocation était rejetée, sa suspension maintenue mais avec réserve et selon certains députés cela n’était pas à l’ordre du jour.

Quelques recommandations aux Gouverneur de province ont été adoptées quant à ce :

– Instruire le maire de Goma d’aménager des arrêts bus dans toutes la ville et à retrait des chaussées.

– L’instruire d’aménager les parkings publics appartenant à la ville tout en privilégiant le partenariat public-privé

– Annuler la perception et le recouvrement de la taxe sur le stationnement aux parkings non aménagés par toutes par toutes les entités territoriales décentralisées sur toute l’étendue du Nord-Kivu.

Et enfin, s’abstenir d’approuver les décisions budgétaires et les taxes accordées aux entités territoriales décentralisées contre les taxes illégales.

Insatisfait de l’adoption de ces recommandations, certains députés qui s’attendaient à l’adoption de la révocation du maire de Goma en majorité de l’opposition, tous ont claqué la porte en pleine séance plénière considérant cela comme une séance montée de toute pièce.

ALI ASSANKA Darius

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page