Sécurité

RDC-Insécurité à l’Est :Un des notables de Goma demande aux autorités de trouver un concensus avec les pays voisins

Au cours d’une marche organisée ce mercredi 15 juin à Goma,marche dite pacifique et de soutien aux forces armées de la RDC, certains notables de la ville n’ont pas voulu être trempé dans l’émotion de masse.Si pour certains parmi eux il faut une guerre ouverte contre le Rwanda, pour les autres il faut un concensus pour mettre un terme à toutes les agressions à l’Est de la RDC.

C’est le cas du notable Prince Mundenga qui y a participé au nom des personnes vivants avec handicap.

«Bien sûr nous savons que nous sommes agressés par le Rwanda et cela n’est pas un secret,la guerre est l’une des solutions,mais la voie du dialogue reste encore la plus meilleure.Parlant ainsi du danger qui peut advenir aux Congolais s’exprimant en langue Kinyarwanda qui risqueraient de devenir une proie facile dans ce conflit congolo-rwandais», a-t-il fait savoir

Au cours de cette marche,tout ce qui se présentaient parlant Kinyarwanda passaient au tabas,les biens des certains des Rwandais imprudents qui ont traversé le matin pour exercer leurs activités se sont vus agressés et leurs biens vandalisés,ce qui n’a pas plu à certains philanthropes comme le notable cité ci-dessus.

«Nous sommes un et tous humains,les politiques ne doivent pas toujours nous laisser mourir,il faut qu’il y ait un concensus entre les deux pays pour trouver une solution commune, parceque le problème est de tout les deux côtés» ;a souligné Prince Mundenga.

Cette marche qu’il a souligné appuyer,selon lui est d’une importance capitale doit constituer un sujet de réflexion et d’interpellation aux autorités congolaises.

ALI ASSANKA Darius

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page