Politique & Gouvernance

Sud-Kivu : Une journée marathon dans le territoire de Walungu, le Vice-ministre de la justice Amato Bayubasire à la rencontre de sa base

Tôt le matin de ce samedi 06 août au volant de sa jeep 4X4, le Vice-ministre Amato Bayubasire a escaladé des collines de Mazigiro dans le groupement Lurhala à la rencontre de ses électeurs avant de communier avec la population de certains villages de Nyangezi en territoire de Walungu.

A Nyangezi-Centre, précisément à Kalengera, Amato Bayubasire a été accueilli en prince et fils préféré du Mwalimu Vital Kamerhe.

En début d’après-midi, il amorcé les escarpements de NGOMO, en direction de la cité de Kamanyola où une foule immense est venue l’accueillir sous un soleil ardent et qui l’a accompagné jusqu’au lieu du meeting.

En une heure, Amato Bayubasire a tout d’abord transmis les salutations du Président national de l’UNC Vital Kamerhe et du Président de la République.

Sur place, la population de la cité transfrontalière de Kamanyola a émis le vœu de revoir le Président Félix Tshisekedi accompagné de son partenaire de taille Vital Kamerhe.

Après le meeting, Amato Bayubasire accompagné des hommes, femmes et jeunes de Kamanyola s’est rendu au marché de Kamanyola pour visiter les étalages qu’il a construit dans le dit marché pour améliorer la qualité des activités commerciales de ses électeurs.

Par la suite, l’infatigable Amato Bayubasire s’est dirigé vers le siège de l’UNC, parti cher à Vital Kamerhe.

De  retour à Nyangezi tard dans la soirée le Vice-Ministre de la Justice accompagné du député national Safari Kwinanika a tenu son dernier meeting populaire au centre commercial de Munya/Nyangezi.

Abordant des questions d’actualités notamment celle liée aux manifestations Anti-monusco, Amato Bayubasire a invité les jeunes au calme en ajoutant que le Chef de l’Etat ensemble avec le gouvernement travaillent déjà sur le calendrier du retrait progressif de cette force onusienne.

Parlant de la situation sécuritaire qui prévaut ces derniers jours avec l’agression du Rwanda au Nord-Kivu, Amato Bayubasire Mirindi, ABM a interpellé les pays voisins à entretenir les relations de bon voisinage avec la RDC ainsi qu’au respect de ses frontières.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page