Droit de l'homme
A la Une

Effondrement mortel d’un immeuble à Bukavu : L’architecte Célestin Bha – Avira déplore la léthargie des services compétents

Au lendemain de l’écroulement d’un immeuble à 5 niveaux sur avenue Fizi en commune d’Ibanda, les réactions fusent déjà de partout.

Dans le lot , le président du conseil provincial de l’ordre national des architectes ( ONA – RDC ) Région 4 ( Sud-kivu et Maniema ) l’architecte Célestin Bha-Avira dénonce ce énième cas d’effondrement d’une maison dû au déni des normes urbanistiques .

En tant que technicien en la matière , Célestin Bha-Avira estime que cet écroulement est une catastrophe de trop qui doit interpeller tous les services compétents.

« Il est temps d’aller de l’avant en voyant dans quelle mesure anticiper un tel événement tragique au lieu de le subir en spectateur » dit-il

Sans mâcher les mots, il condamne la léthargie des services publics qui ont dans leurs attributions l’octroi de permis de construire.

Allusion içi faîte aux services de l’urbanisme et affaires foncières pour ne citer que ceux-là.

Il pense que la commission regroupant tous ces services y compris la Snel , la Regideso , la Mairie et le gouvernorat de province est inopérationnelle depuis sa mise en place.

D’où ce plaidoyer qu’il formule en ces termes

« La commission chargée d’octroyer le permis de construire devrait commencer à se réunir régulièrement , cela fera en sorte que toutes les normes de construction dans cette ville de Bukavu , caractérisée par un boom immobilier , soient respectées ».

Célestin Bha- Avira en appele à la collaboration entre l’administration publique et les architectes.

Et cela envue de remettre de l’ordre dans ce secteur comme le veut l’architecte Fiyou Ndondoboni président du conseil national de l’ordre national des architectes ( ONA-RDC )

Rappelons que , cet incident est survenu dans la nuit du samedi 20 au dimanche 21 Août sur avenue Fizi.

Le bilan provisoire fait état d’une personne décédée , 7 blessés , et d’autres disparus sous les décombres , selon le ministre provincial de l’habitat Jérémie Basimane.

Trésor KYEMBWA

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page