Politique & Gouvernance

Idjwi : La plateforme des organisations des jeunes en conférence débat avec les autorités et les jeunes

En marge de la journée internationale de la jeunesse, la plateforme des organisations des jeunes, POJ RDC en sigle en collaboration avec le conseil territorial de la jeunesse d’idjwi ont organisé une conférence débat avec des jeunes et autorités locales ce vendredi 02 septembre 2022 à Bugarula.

 

Jérémie Shanvu, coordinateur de la plateforme des organisations des jeunes en RDC ,précise que l’objectif de ces assises est de clôturer en douceur le mois de la jeunesse dont la date du 12 août de chaque année est reconnue comme journée internationale de la jeunesse.

Trois thèmes ont été développés par les participants notamment : les causes et conséquences des boissons fortement alcoolisées, la participation active des jeunes à la prise de décision afin de transformer le monde et la restitution sur la résolution 2250 des nations unies.

« Concernant les boissons fortement alcoolisées, les jeunes et autorités se sont engagées à faire le suivi pour éradiquer ce fléau qui est devenu monnaie courante dans les provinces du Nord et Sud-Kivu » explique Jérémie Shanvu.

Un plan d’action a été élaboré par les participants pour suivre régulièrement les recommandations des uns et des autres afin d’espérer à un changement de mentalité.

« Les jeunes doivent participer à la prise de décision et collaborer avec les autorités tout en donnant leurs propositions qui vont permettre aux autorités de prendre des décisions en leurs faveurs.Les besoins des jeunes doivent être pris en compte pendant l’élaboration et exécution des plans locaux de développement mais aussi contribuer à la paix, la sécurité ainsi que résolution pacifique des conflits comme le veut la résolution 22250 » ajoute M. Shanvu.

L’une des participantes, Olive M’luka affirme que cette conférence est une bonne occasion pour elle d’être édifiée sur les rôles des jeunes dans le développement de leurs milieux, les valeurs des jeunes et les anti valeurs à éviter.

L’administrateur de territoire d’idjwi, Karongo Kalaja, invite les jeunes à une prise de conscience pour apporter leur part au développement du pays car l’âge de la jeunesse est la période la plus importante de la vie de l’homme.

Richelieu BYAMANA, depuis Idjwi.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page