Presse

Nord-Kivu : Une Pétion lancée contre la Monusco par la Synergie des Mouvements Citoyens et Groupes de Pression

Dans un communiqué rendu public ce Samedi 3 septembre 2022 par les Mouvements Citoyens et Groupes de Pression de la Province du Nord-Kivu, il est regretté certains actes de vandalisme qui ont conduit à la violence et perte en vies humaines.

 

C’est depuis la date du 25 juillet 2022 que ces mouvements et groupes de pression ont lancé des actions citoyennes et pacifiques dans le but d’exiger aux autorités compétentes la sécurité et la paix dans le Grand Kivu et Ituri.

Dans ce communiqué, ces Mouvements Citoyens et Groupes de Pression réaffirment, que leurs revendications n’avaient aucun caractère violent mais déplorent la force excessive dont ont fait usage les casques bleus de la MONUSCO, en tirant sur des paisibles citoyens non armés.

 » Au moins plus 42 civils tués, plus de 70 autres blessés et une dizaine des civils arrêtés à Goma par les autorités politico-militaires, ce qui constitue une trahison à l’expression populaire soutenue au départ par les mêmes autorités »; peut-on lire sur ce communiqué.

Cependant, une pétition a été lancée dans les villes et territoires de la province du Nord-Kivu par la même synergie en vue d’accélérer le processus du retrait total de la MONUSCO sur le sol congolais et demander la saisine de la Cour Pénale Internationale,

afin d’y déférer tous les présumés auteurs des massacres de Beni-Irumu-Mambasa qui sont sous sanctions du Conseil de sécurité de l’ONU ou cités dans les rapports de l’Assemblée Nationale et ceux de l’ONU.

Signalons que cette synergie cherche le retrait immédiat et total de cette Mission des Nations Unies sur le Territoire National Congolais avec 28 527 signatures déjà récoltées pour ladite pétition.

 

Joël Nathaniel Ayalie

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page