Sécurité

Sud-Kivu : Trois autres éléments Mai mai Buhirwa déposent leurs armes à Sange

La Société Civile de Compatriotes Congolais SOCICO RDC à travers son Coordonnateur, Kelvin Bwija, a confirmé  que trois combattants du groupe armé Maï Maï Buhirwa ont quitté cette force négative ce samedi 24 Septembre 2022 à Sange.

La SOCICO  qui nous a livré cette information précise que c’était aux environs de 10 heures que ces miliciens Mai Mai se sont présentés à la Monusco basée à Sange dans la chefferie de Bafuliru avec deux armes AK-47 et plusieurs munitions de guerre.

La SOCICO se dit réjouie de cet acte posé par ses compatriotes qui ont longtemps travaillé dans la force négative et elle interpelle en outre d’autres combattants et personnes qui détiennent les armes de les déposer au forces armées de la République démocratique du Congo en fin d’emboîter le programme PDDRC pour promouvoir la Paix et la stabilité de l’Est de la RDC en général et en particulier dans le hauts-plateaux de Fizi, Uvira et Mwenga Au Sud-Kivu.

Pour rappel,  le 13 septembre dernier six autres combattants du groupe armé Buhirwa se sont rendus aux FARDC à Luvungi dans la plaine de la Ruzizi toujours en chefferie de Bafuliru, groupement d’Itara Luvungi.

 

Asandi Muzungu Tony

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page