Presse

Kalehe : Le commandant de la PNC, du sous-commissariat territorial Murambi, accusé de tracasseries à l’égard la population

À Murambi un des villages du groupement Buzi en territoire de Kalehe, la société civile accuse le commandant de la police sous-ciate Murambi des forfaits, depuis ce 16 octobre 2022.

Dans une lettre adressée au commandant Principal du commissariat territorial de la police Nationale congolaise basé, Kalehe colonel Mongali Wemulenge Isaac, la société civile Murambi se dit avoir marre avec la gestion du commandant en place.

« depuis l’arrivée du nouveau commandant sous-ciate ici à Murambi, la police fixe ses regard sur des arrestations arbitraires, exigences des amandes transactionnelles de cent mille francs, utilisation des policiers civiles, injures publiques à l’égard des gens, emprisonnement des gens sans PV d’audition, tranche des dossiers ne la concernant en l’occurrence les cas de violences sexuelles, etc. »; ont écrit Nsansimana Nzabarinda au nom de la société civile Sud-kivu Bassée à Murambi et Habimana Ntibayamba défenseur des droits de l’homme AVSCO.

Contacté à ce sujet, le colonel Mongali Wemulenge Isaac a précisé qu’il va étudier ce dossier jusqu’à ce que la population aura gain de cause.

 » je vais mener des enquêtes voir si cette population n’a pas menti, si c’est la vérité, la loi s’occupera de cedit commandant. Nous travaillons pour la communauté, c’est elle notre matière première. J’ai toujours demandé aux policiers de garder des bonnes relations avec la communauté « ; a fait savoir le colonel Mongali Wemulenge Isaac.

Notons que dans la même lettre, la société civile réclame la mutation urgente de ce commandant car selon elle ce dernier est à la base de l’insécurité dans ce milieu.

 

Bertin Byamungu, depuis Kalehe.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page