Sécurité

Beni : Une cinquantaine de civils tués en groupement Basongora au cours de l’année 2022 (Rapport Sociv)

La société civile du groupement Basongora peint un tableau sombre sur la situation sécuritaire caractérisée par la tuerie des civils, des enlèvements, des cambriolages et des incendies des maisons dans cette partie du territoire de Beni au Nord-Kivu.

Cette structure citoyenne dit avoir identifié au-moins une cinquantaine des civils qui ont été tués au cours des attaques récurrentes des ADF et leurs collaborateurs dans la région.

Dans une interview accordée à la rédaction de CongoWitness.org, le Président des Forces Vives dans le Basongora, indique que plusieurs agglomérations ont été ciblées par ces attaques rebelles.

Kasereka Kathavira a cité entre autre la lourde attaque sanglante de Masombo où plusieurs civils y étaient tués.

Au regard de ce tableau sombre, la société civile recommande aux services de sécurités à déployer les effectifs militaires dans des pistes poreuses à la frontière, qui selon elle, servent des portes d’entrées au Pays de ces rebelles.

Toutefois, cet acteur de Paix appelle la population civile à dénoncer tout cas suspect mais également à redoubler la vigilance.

Freddy Kighoma, depuis Kasindi

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page