POLICE
Presse

Kagame dit qu’« il n’y a pas un seul soldat de l’armée rwandaise sur le territoire de la RDC»

Pendant que les FDLR accusent le Rwanda d’être derrière l’attaque du convoi de l’ICCN à Rumangabo au Nord-Kivu, ayant fait 7 éco-gardes de PNVi tués, et confirme la présence de certains sujets rwandais sur le sol congolais, le Président Rwandais Paul Kagame affirme qu’ « Il n’y a pas un seul soldat de l’armée rwandaise sur le territoire de la RDC »; plutôt dans le Sud-Kivu, où on remarque des sujets burundais. Le Président du Rwanda l’a déclaré au cours d’une conférence de presse animée le 27 avril 2020 à Kigali, vidéo conférence.

Le président du Rwanda répondait donc à certains acteurs de la société civile et de l’opposition congolaise qui dénoncent la présence des militaires rwandais et sa probable participation aux côtés des forces armées congolaises (FARDC) dans des opérations contre les rebelles rwandais (FDLR) dans la province du Nord-Kivu.

Ces organisations de la Société civile dénoncaient également des incursions qui seraient accompagnées d’assassinats ciblés, et d’exactions contre les populations civiles, notamment au Nord-Kivu.

Paul Kagame salue la collaboration avec l’armée congolaise notamment dans l’échange des informations.

Cité par RFI, Kagame déclare ce qui suit :
« Heureusement, le gouvernement congolais a accepté de travailler en collaboration avec les pays de la région, ses voisins, pour tenter de résoudre ce problème des groupes armés qui court depuis des décennies. Nous donnons des informations à nos partenaires de la région dont les Nations unies, des informations à propos de ces activités. Nous avons également donné des informations au gouvernement congolais et ils ont commencé à agir sur la base de certaines des informations que nous leur avons données, car ils ont eu la possibilité de les vérifier et de voir ce qui grandissait dans le Nord-Kivu. Et ils ont commencé des opérations contre ces groupes tels que les FDLR et autres, car ils ont de multiples appellations ».

Le président du Rwanda note par ailleurs que la région congolaise du Sud-Kivu est le théâtre d’opérations de plusieurs groupes armés, dont certains sont étrangers. « Nous avons un nombre impossible à compter des groupes rebelles qui opèrent dans cette partie de la RDC. Il y a des groupes du Burundi, d’autres qui opèrent en collaboration avec les mai-mai»; souligne Paul Kagame.

Thierry M. RUKATA

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité