POLICE
Politique & GouvernancePresse

Sud-Kivu : les jeunes s’interrogent sur l’avenir de la province

Dans un mémorandum adressé au gouverneur de province, plusieurs organisations des jeunes dénoncent la mauvaise gestion de la province notamment sur le plan sécuritaire et infrastructures routières.

Ce mémorandum daté du vendredi 01 mai dernier, ces organisations des jeunes ont énuméré plusieurs difficultés auxquelles la province du Sud-Kivu continue à faire face ce dernier temps, et qui ne cessent à la conduire, selon eux dans le chao.

Avec les tueries, des attaques des maisons, des tracasseries, des corps sans vie, avec cette situation ces jeunes disent que la sécurité reste un mythe.

Sur le plan infrastructure, les routes sont toujours en délabrement très avancé. Ils regrettent également qu’aucun territoire n’est connecté à l’autre ou au chef lieu.

Ils dénoncent en plus les cimetières spoliés, les terrains et espaces de jeux n’existant presque plus, les groupes armés identifiés à des tribus pullulent sans gène, l’eau et l’électricité restant un lux au sein de la province, le transport devenu un calvaire…

A cet effet, ils font appelle à d’autres jeunes du Sud-Kivu, membres des organisations de la société civile, mouvements citoyens, partis politiques, Universités et leaders épris du changement à rejoindre la dynamique pour dire ensemble NON aux notables ennemis divisionnistes et insouciants de l’avenir de la province.

Moïse Ashuza

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité