Politique & GouvernancePresse

L’armée accuse la LUCHA d’être en connivence avec un groupe armé pour attaquer les FARDC

Le général Yamba Kabangu, commandant a.i. du secteur opérationnel Sukola 2 au Nord-Kivu a dans un communiqué accusé les militants du mouvement citoyen Lutte pour le Changement (LUCHA) d’être en connivence avec les résidus d’un groupe armé Maï-Maï AFRC pour avoir organisé des actions contre l’armée à Nyamilima dans le territoire de Rutshuru, au Nord – Kivu.

Deux soldats tués, notamment le soldat de 2e classe Elisha Bin Elisha, qui a été abattu le 04 avril 2020, et l’adjudant Mukoko Shomari tombé le 02 mai à Nyabitale.

L’armée note que deux armes de type AK47 ont été récupérées. Le Général Yamba Kabangu dit que l’armée dit avoir reçu la mission de traquer tous les groupes armés, prend la communauté locale et internationale à temoin et appelle les amis de la LUCHA Nyamilima à revenir au bon sens.

Thierry M. RUKATA

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité