Presse

Désengorgement des prisons, Vital Kamerhe en liberté provisoire

L’équipe de riposte contre la maladie à coronavirus en RDC a rapporté, le dimanche 3 mai dernier 56 nouveaux détenus ont été testés positifs à la prison militaire de Ndolo, située dans la zone de santé de Kokolo à Kinshasa, ce qui porte le cumul dans cette zone de santé à 104 cas confirmés.

Le gouvernement instruit aux ministres de la Justice et des Droits Humains de prendre des mesures de désengorgement des prisons pour limiter la propagation du COVID-19 dans les prisons du pays, c’était lors de la 29ème réunion du conseil des ministres tenue le lundi 4 mai par vidéo conférence.

Les ministres se sont convenus que parmi les pistes explorées, il y a la voie de libération conditionnelle, de liberté provisoire à accorder aux personnes privées de liberté mais ne présentant aucun risque à l’instar du Directeur de Cabinet du Chef de l’Etat Vital Kamerhe, ainsi que les personnes condamnées à des peines mineures; lit-on dans le compte rendu ayant sanctionné ce conseil des ministres.

Thierry M. RUKATA

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité