Politique & GouvernancePresse

Bientôt la reprise des cours, Félix Tshisekedi dit non à l’année blanche

Plus d’un mois de suspension des cours à tous les niveaux dans le but de limiter la propagation du COVID-19 en RDC, le Président de la République Felix Tshisekedi a convoqué ce mardi 05 mai une réunion avec les équipes de la riposte à la pandémie du Coronavirus dans le but de faire le suivi de l’évolution des actions mises en place et de l’évolution de la pandémie en RDC depuis que le premier cas a été déclaré au pays le 10 mars dernier. Au cours de cette réunion, il a été au cours question aussi d’analyser la.probabilité de la réouverture des établissements d’enseignement

Le Chef de l’État a au cours de cette réunion indiqué qu’Il ne souhaitait pas d’année blanche; renseigne la présidence. « La réouverture des établissements d’enseignement : s’agissant de ce point, le Chef de l’État a indiqué qu’Il ne souhaitait pas d’année blanche! De ce fait, le ministre de l’enseignement a été instruit pour mettre en place une commission »; note le tweet de la Présidence de la Republique.

Dans ce souci, Félix Tshisekedi pense que cette commission va proposer des solutions pour une reprise progressive des cours selon que les provinces seraient ou non touchées par des cas de Covid-19, mais aussi les modalités de notation et d’évaluation des élèves en ce qui concerne le contrôle des connaissances.

Rappelons que grâce au financement de l’Unicef, la province du Sud-Kivu a débuté le lundi 04 mai 2020 avec l’enseignement à distance à travers les radios et télévisions pour accompagner les enfants en cette période de confinement.

Thierry M. RUKATA

Articles similaires

Un commentaire

  1. Où en sommes nous ? avec les cours à distance. c’est du pire gaspillage inutile de font.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité