Presse

PNKB : 22 éléments du groupe armé Chance ont été arrêtés par les FARDC

Vingt-deux personnes qui collaboraient avec un présumé rebelle répondant au nom de Chance sont aux arrêts par l’auditorat militaire de Bukavu, après avoir été maitrisées par les FARDC, lors d’un accrochage entre les Gardes Parcs et un Groupe Armé conduit par Chance dans le Parc National de Kahuzi-Biega (PNKB), vers le territoire de Kalehe au Sud-Kivu. Commandant région de la 33eme région militaire confirme que les éléments de l’ordre en collaboration avec les Garde Parcs sont sur terrain pour détruire toutes les Positions des Rebelles qui déstabilise le Parcs National de Kahuzi Biega et la Population riveraines.

Le Général Major Akili Muhindo Mundos confirme cette information en disant qu’après avoir déstabilisé l’ennemi de la Paix, les peuples autochtones sont actuellement en pleine sécurité de Forces Loyalistes. Pour lui, les pourparlers  continuent entre le PNKB, le Gouvernement Provincial, l’Armé et les Chefs Coutumiers pour voir comment trouver l’endroit où seront installés les Pygmées, qui sont encore dans le Parc, car l’armée à comme mission de garder jalousement ce patrimoine mondial, qui est le PNKB ainsi que le Peuple Autochtone.

Le numéro un de la 33e région militaire appelle les jeunes qui accompagnent Chance de se désolidariser avec lui, car l’armée reste déterminer à mettre la main sur tout ennemi de la paix. Il recommande en également aux pygmées de cesser à collaborer avec les différents groupes armés qui continuent à opérer aux alentours du PNKB.

Gaspard LWENDO

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité