PresseSanté, Mines & Environnement

Désinformation sur la Covid-19 au Sud-Kivu : le gouverneur rappelle que nous sommes en État d’Urgence et que la justice est là

Dès ce jeudi 28 mai 2020, toute personne qui viole les mesures barrières, celui qui ne porte pas son masque, qui est obligatoire sera contrée à payer une amende de 25 000 FC, étant donné que l’amende est passée de 5 000 à 25 000FC; annonce le Chef de l’Exécutif provincial.

Pour lui, en cas de récidive, celui qui ne porte pas e masque payera une amende supplémentaire allant de 10 000 à 50 000Fc. Il en est de même pour le respect de la distanciation sociale dans les rues, dans des lieux publics. Théo Ngwabidje déclare que les services de sécurité seront renforcés pour veiller au respect de ses mesures. Dans les bus, dans les églises, pour les activités sportives et même pour les cérémonies funéraires, ces mesures seront de rigueur. Toute personne qui ne vas respecter ces mesures sera sanctionnée sévèrement.

« Si nous arrivons à ce résultat aujourd’hui, c’est parce qu’on a voulu dire que l’affaire du COVID est une histoire du gouverneur qui l’a créé. Nous avons expliqué à tout le monde que grâce à la responsabilité, que grâce à la vigilance, on a vaincu Ebola, mais aujourd’hui, il a fallu avoir trois cas guéris et déchargés pour que tout le monde relâche les mesures, maintenant là, vous ne nous laissez pas le choix parce qu’il s’agit de la vie de plus de 8 millions de Sud-Kivutien qui est en danger. Nous en tant que gouvernement provincial, on ne le permettra pas du tout »; martèle le gouverneur avec un sentiment de regret.

Par ailleurs, il appelle chacun à sa responsabilité notamment dans la lutte contre la désinformation et l’intoxication. Tout auteur de la désinformation ou intoxication. à travers les réseaux sociaux répondra devant la justice; martèle-il.

« Prenons nos responsabilités, les mesures que je viens d’annoncer peuvent marcher que si la population est bien informée. Je tiens aussi à vous informer que nous sommes dans un État d’Urgence. Ceux qui vont se complaire dans la désinformation et l’intoxication devront répondre devant la justice, parce qu’on ne doit pas mettre en danger la vie de nos populations en danger parce qu’il y a un Monsieur qui écrit sur whatsapp ou qui fait son audio qui n’a rien à voir avec la réalité. Le danger est là, comme je viens de vous le dire, nous avons une dizaine des personnes qui sont aujourd’hui touchées, ça peut arriver à vous, si on est pas conscient »; a-t-il déclaré.

Alibaba RUK

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité