Politique & GouvernancePresse

Sud-Kivu : Les leaders Banyamulenge s’engagent à accompagner les FARDC dans le processus de stabilisation de Minembwe et Itombwe

Les leaders de la Communauté Banyamulenge se disent être déterminés à collaborer avec les Forces Armées de la République Démocratique du Congo FARDC dans ses efforts de stabilisation de la partie Sud de la province du Sud-Kivu notamment dans les hauts plateaux de Minembwe et à Itombwe.

Ceci en sensibilisant les Groupes Armés actifs dans cette partie de la province à déposer les armes et à oeuvrer pour la paix.

C’est ce qui ressort d’un entretien entre le Commandant de la 33eme Région Militaire et les leaders de cette communauté. A cette occasion, ces leaders lui ont parlé longuement des voies et moyens pour ramener la paix et la stabilité dans les hauts plateaux d’Itombwe et Minembwe.

De son côté, le commandant la 33eme Région Militaire Akili Muhindo Mundos a invité ses hôtes à se désolidariser des tireurs de ficelles qui créent des groupes Armés pour se faire de la santé politique au nom des tributs.

Il a par ailleurs sensibiliser la Communauté Banyamulenge à avoir l’amour en vers la patrie et de garder confiance en l’armée Congolaise qui demeure l’église au milieu du village dans la conduite des opérations.

Les Leaders Banyamulengea ont à cet effet pris l’engagement d’aller sur terrain et relayer les retombées de l’entretien qu’ils ont eu avec le Général Mundos auprès de la population.

Ils précisent qu’ils vont insister sur l’harmonie entre toutes les communautés et de ne pas s’associer aux groupes armés.

Les leaders Banyamulenge ont profité de l’occasion pour rappeler qu’ils ne sont pas en conflits avec d’autres communautés mais ce sont certains leaders politiques ne vivant pas sur place qui alimentent l’incompréhension.

Signalons que la rencontre avec la communauté Banyamulenge fait suite à une série des rencontres initiées par le commandant de la 33eme région militaire, le général major Akili Muhindo Mundos dans le cadre de la recherche de la paix.

D’autres communautés seront reçus incessamment. C’est notamment celles vivant dans les Hauts Plateaux comme les BAFULIRU, les BABEMBE et les BANYINDU dans le souci de décourager le plan de création d’une rébellion dans cette partie du Sud Kivu.

Gaspard Lwendo

Articles similaires

2 commentaires

  1. Gen. Mundos est un genocidaire et les sangs des soldats congolais qui meurent dans ces operations genocidaires soient sur sa tete.

  2. Est-ce que le Gen. Mundos s’est aussi engagé à se desolidariser avec les maï maï et les groupes armés etranger avec qui ils sont en coalition contre le Banyamulenge?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité