POLICE
Politique & GouvernancePresse

Nord-Kivu : La police étouffe la manifestation anti-Ronsard et interpelle 4 militants de l’UDPS à Butembo

Quatre militants de l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social(UDPS), Fédération urbaine de Butembo au Nord-Kivu, ont été interpellés, ce jeudi 09 juillet 2020, par les éléments de la Police Nationale Congolaise, commissariat urbain de Butembo.

C’était au cours d’une nouvelle manifestation pacifique pour contester l’entérinement de Ronsard Malonda à la tête de la centrale électorale en République Démocratique du Congo. Le Vice-Président, fédérale qui confirme l’information s’inquiète du fait que la police ait etouffé cette manifestation, pourtant reconnue par la constitution de la République Démocratique du Congo.

Katsongo Lwatswa Jean Baptiste parle quant à lui d’une réussite malgré la stratégie usée par la police.

« Notre marche était une façon d’éveiller la conscience du peuple congolais face à ce que le FCC est entrain de fomanter contre la République, malheureusement nous avons été brutalisés par la police qui voulait interdire la marche.
Nous l’avons déjoué et nous sommes finalement arrivés à la mairie et au bureau de la CENI pour déposer notre mémorandum, c’est là que 4 de nos combattants ont été interpellés.
Donc notre marche a réussi », s’est-il réjouit.

Celui-ci appelle les militants au calme et encourage ceux-ci à continuer la lutte pour que l’État de droit soit instauré dans le pays.

« Toutes les gifles que nous recevons, c’est un baptême, je demande aux combants d’être calme puisque tous les autres seront libérés. Mais avec ces interpellations ce n’est pas digne d’un pays qui proclame un État de droit », a-t-il ajouté.

Vyavu Gloire

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité