POLICE
Politique & GouvernancePresse

RDC : Un mandat d’arrêt contre la députée Christelle Ngoy Kasanji pour outrage à la Premiere Dame Désise Nyakeru, malgré le Mea culpa

Pour avoir tenu des propos désobligeants contre la première dame en insultant sa beauté physique, se comparant avec elle et lui pointant du doigt dans le déguerpissement dont sa famille est victime, le Parquet général près la Cour d’Appel de Kinshasa/Matete a émis un avis de recherche contre la députée provinciale de Mbuji Mayi, Christelle Ngoy Kasanji, ce mardi 18 août 2020.

La Députée provinciale, Christelle Ngoyi Kasanji a fait son mea culpa en demandant pardon à la première dame de la RDC, Denise Nyakeru Tshisekedi.

Le mandat signé par le procureur général, Sylvain Kaluila demande au sous-chef d’état major de renseignements des FARDC et à l’inspecteur en Chef, chef de brigade criminelle d’entreprendre d’intenses recherches en vue de retrouver la nommée Bukumbabu Ngoyi Christelle, députée provinciale de Mbuji-Mayi en sejour à Kinshasa.

Le Procureur fait savoir qu’en cas de sa découverte, le procureur ordonne de l’appréhender et de l’acheminer sous bonne escorte au parquet général près la Cour d’Appel de Kinshasa/ Matete.

Thierry M. RUKATA

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité