Politique & GouvernancePresse

Bukavu : Rien d’illégal dans les actions du Mouvement Pomba Solution (POSOPASED-RDC)

Dans le cadre du partenariat public-privé, POSOPASED-RDC étant une organisation des jeunes qui, depuis un moment s’est engagée dans le secteur de l’assainissement de la ville de Bukavu. Elle procède à l’évacuation des déchets situés dans les lieux publics.

Dans la perspective de soutenir ces jeunes désœuvrés pour la paix et le développement mais aussi dans l’objectif d’associer cette catégorie d’âge à la gestion de la ville, la Mairie de Bukavu a conclut une convention avec POSOPASED-RDC dit « Pomba Solution » depuis le mois de juillet dernier dans la lutte l’insalubrité et contre les marchés pirates dans la ville de Bukavu, notamment sur la partie allant de la Frontière Ruzizi 2 jusqu’à Kasihe dans la commune d’Ibanda, ville de Bukavu.

La Mairie de Bukavu s’est à cet effet engagé à doter cette plateforme quelques outils aratoires pour l’assainissement  pour la salubrité du milieu, la faciliter l’évacuation des déchets jusqu’à la decharge par le camion Bene de la mairie ou autre engin.

Dans cette même optique, l’hôtel de ville a mandaté cette organisation à percevoir la taxe sur l’assainissement auprès des ménages, dans les marchés, maisons commerciales et autres sur cet axe.

Le samedi dernier, ce Groupe des jeunes desoeuvrés a fait à un autre groupe des jeunes au niveau de Panzi qui les accuse de tracasserie auprès des femmes vendeuses au petit marché de la Paroisse, de Cahi, Kasoko et en face de l’Ecole Primaire Cahi, en leur exigeant de payer une somme de 500fc chaque mercredi et samedi comme frais de salongo.

Dans un Communiqué rendu public le dimanche dernier l’organisation Pomba Solution rejette cette accusation et rassure qu’elle agit en toute légalité suivant leur convention signée avec la Mairie de Bukavu en juillet dernier.  Pour elle, cet argent perçu n’est autre que la taxe d’assainissement de la ville et parle d’une campagne d’acharnement montée contre leur organisation, sous le leadership d’un certain Cirhuza Murhigisi, juste par jalousie.

« C’est depuis ce matin que notre équipe est descendue sur le terrain comme d’habitude pour effectuer les travaux communautaires et dans l’objectif d’assainir notre ville selon les orientations de la mairie et la vision de l’autorité provinciale. A la grande surprise, nous avons trouvés un groupe des personnes non identifiées sous la responsabilité de ce jeune chef de quartier autoproclamé. On note que la personne était accompagnée par un militaire également sans mandat et des jeunes qui portaient sur eux, des armes blanches avec l’intention de nuire et de porter atteinte à nos vies »; lit-on dans ce communiqué.

Les Pomba Solution disent dénoncer cette unième tentative d’acharnement contre leur groupe et cette manière d’agir, qui profite de leur sens humaniste

Ils ajoutent que POSOPASED-RDC devient de plus en plus professionnel, forme les jeunes dans la promotion des droits humains, encadre ceux qui sont désœuvrés et amène les jeunes au sens de l’auto prise en charge, du civisme et de l’amour du pays.

Alibaba RUK

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité