Corruption & FraudePresse

Sud-Kivu : Tout Chef d’Établissement qui violera l’arrêté fixant les frais de participation à l’Exétat 2020 sera poursuivi en justice (Jacques Kamanda)

Plus question de confusion autour des frais de participation à l’examen d’État édition 2020 en province du sud-kivu.

Tel que souhaitait par les députés provinciaux, le vice-gouverneur de province du Sud-Kivu a signé un arrêté fixant les frais de participation aux examens d’État à 25 dollars et non 40 dollars tel que indiqué le précédent arrêté.

Ceci intervient après autant de jours de confusion autour du payement de ces frais par les parents d’élèves finalistes du secondaires.

D’une part, les députés provinciaux rappellent que l’édit budgétaire exercice 2020 prévoit 25$, d’autres part 40$ selon l’arrêté du gouverneur.

Contacté à ce sujet, le Rapporteur de l’Assemblée provinciale du Sud-Kivu, précise que le récent arrêté signé par le vice-gouverneur gouverneur Fiston Malago fixe ces frais à 25$.

Amani Kmanda Jacques appelle les chefs d’établissements au respect strict de cet arrêté, et demande aux parents qui auraient déjà payer 40$ de demander la différence après des chefs d’établissements.

Il rappelle que les poursuites judiciaires seront initiées à l’encontre de tout chef d’établissement qui violera cet arrêté.

« Les parents payeront 25$ conforment à l’édit budgétaire et le récent arrêté rectificatif. Tout chef d’établissement qui passera à l’encontre, il s’exposera aux poursuites judiciaires. Ceux qui ont déjà payer 40$ doivent exiger la différence auprès de ces chefs d’établissements. S’ils résistent, ces parents là doivent nous le signaler »; précise Amani Kamanda.

Rappelons que le député Provincial Freddy Maisha Kanzeguhera élu du territoire d’Idjwi était le premier à dénoncer la violation de l’édit budgétaire par le gouverneur dans sa correspondance adressée au Président de l’Assemblée Provinciale du sud-Kivu, appelant le président de l’organe délibérant à user de tout son pouvoir pour amener le gouverneur à retirer cet arrêté.

Richelieu Byamana

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité