POLICE
Droit de l'hommeSociété

Sud-Kivu : Les enfants de Bijombo risquent d’être privés de l’éducation en cette année scolaire 2020-2021 avec les conflits armés et intercommunautaires

Toutes les écoles primaires et secondaires ayant été détruites dans les conflits intercommunautaires dans le Groupement de Bijombo en territoire d’Uvira au Sud-Kivu.

Selon la Radio Okapi, aucun établissement scolaire du groupement de ce groupement n’est opérationnel depuis la rentrée scolaire 2020-2021, le 12 octobre 2020. Six écoles primaires et cinq écoles secondaires sont plus touchées.  Elle cite à cet effet l’Ecole Primaire Tumaini, Hodary, Chakira, E.P 2 Bijombo, E.P Ruvette et E. P Kanangananga. Côté écoles secondaires elle cite l’Institut Gloria, Institut de Bijombo , Institut de la source, Institut Karege et Institut Murambi.

Dans d’autres coins de ce même territoire, l’ONG locale Centre de Recherche Anti-Corruption (CERC-Uvira) avait en juin dernier répertorié 44 écoles détruites et 35 autres occupées par des sinistrés après les pluies diluviennes d’avril et mai 2020.

Les conflits entre groupes armés sur les hauts plateaux du Sud-Kivu durent depuis plus d’une décennie. Ils se sont considérablement aggravés en 2019 et continuent à s’accentuer depuis, provoquant de nombreuses exactions contre les civils, notamment les tueries, les violences sexuelles, les incendies des maisons, enlèvements et autres. Avec ces conflits armés, intercommunautaires ainsi que les catastrophes naturelles, il y a risque que tous les enfants de cette partie du Sud-Kivu soient privés de l’éducation en cette année scolaire 2020-2021.

Alibaba RUK 

 

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité