POLICE
Droit de l'hommeSociété

Goma : Une centaine des femmes dans la rue réclamant 64 mois impayés à la Mairie

C’est en pleine pluie qu’une centaine des femmes qui travaillaient dans le service d’assainissement de la ville de Goma est descendue dans la rue dans l’avant midi de ce vendredi 30 octobre 2020.

Ces femmes, jeunes et vielles confondues réclament 64 mois impayés durant le règne du maire honoraire Naason Kubuya Ndoole, et déplorent leur révocation en masse puis leur remplacement par l’actuel Maire Timothée Mwissa Kense.

Pour peut-être faire entendre leurs voix, ces dernières sont faits accompagnées par les jeunes du mouvement citoyen des artistes engagés pour la promotion de la citoyenneté « Raiya nasimama », actuelle bête noire du maire en fonction.

Ensemble, ils dénoncent la réponse leur réservée par le Maire Adjoint qui aurait dit nous citons « les agents de la mairie eux mêmes ont des arriérés, ces femmes ne sont pas spéciales », fin de citation.

Dans une déclaration lue par leurs partenaires du mouvement citoyen, en l’instar de leurs 64 mois impayés, elles réclament le départ du maire et son adjoint, dont ils qualifient d’incompétents, de leur intégrer dans l’équipe d’assainissement du fond social de la République, ou soit leur transférer dans la Société Kuna Fazi qui aurait acheté la prérogative du recouvrement des taxes à la Mairie, après avoir résilié le contrat avec l’entreprise « Milele ».

Empêchés par la police d’entrer dans l’enceinte de la Mairie, et certains parmi eux brièvement interpellés, ces femmes et leurs acolytes ont promis de poursuivre avec leurs mouvements si solution n’est pas trouvée.

ALI ASSANKA Darius

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité