POLICE
Droit de l'hommePolitique & Gouvernance

Massacre des Shi à Walikale, Amato Bayubasire exige au Vice-Premier et Ministre de l’Intérieur des enquêtes claires

Le Député national, élu de Walungu au Sud-Kivu Amato Bayubasire s’est entretenu avec le Vice-Premier et Ministre et ministre de l’Interieur et Sécurité Gilbert Kankonde pour discuter sur la question du massacre des commercants Shi dans le territoire de Walikale au Nord-Kivu, ainsi que de la situation sécuritaire dans le Sud-Kivu.

Au cours de ces échanges, Amato Bayubasire exige qu’une enquête soit menée, pour déterminer les circonstances qui ont conduit à ces massacres sélectifs, visant une communauté.

Dans cette même perspective, Amato n’a pas caché au Vice-Premier et Ministre la nécessité d’obtenir la sécurité de tous les Sud-Kivutiens, comme tout autre congolais, partout où ils se trouvent.

Le Député National, élu de Walungu au Sud-Kivu Amato Bayubasire échange avec le Vice-Ministre et Ministre de l'Intérieur et Sécurité Gilbert Kankonde sur le Massacre des Shi vivant à Walikale au Nord-Kivu
Le Député National, élu de Walungu au Sud-Kivu Amato Bayubasire échange avec le Vice-Premier et Ministre et Ministre de l’Intérieur et Sécurité Gilbert Kankonde sur le Massacre des Shi vivant à Walikale au Nord-Kivu.

Si rien n’est fait, l’élu de Walungu ménace d’interpeller le V-Premier et Ministre de l’intérieur et de la sécurité. Pour lui, au nom du Gouvernement, Gilbert Kankonde devrait, le moment venu expliquer à la représentation nationale son lacisme dans la sécurité des citoyens.

Il ajoute également que, vu la situation sécuritaire qui reste fragile ces derniers jours dans les 8 territoires du Sud-Kivu et le massacres de ces paisibles citoyens, Commerçants Shi au Nord-Kivu, en dehors du Ministre de l’Intérieur, d’autres ministres et même les gouverneurs des provinces du Nord et du Sud-Kivu doivent aussi être interpellés.

Il est à noter que les responsables de la mutualité des Bashi du territoire de Walikale un deuil de deux jours pour pleurer leurs frères tombés sous le coup de barbarie des groupes armés dans ce coins de la province du Nord-Kivu. Pendant ces deux jours, ils sollicitent la solidarité d’autres communautés de la Région, ainsi que l’implication des autorités locales. Ce deuil de deux jours est décrété à partir de ce jeudi 12 novembre 2020.

Rappelons que c’est en date du 29 octobre 2020, que 102 disparus, 26 exécutés(certains corps jetés dans la rivière Kokwe) dans le territoire de Walikale au Nord-Kivu, deux blessés graves et une dizaine des rescapés. Certains rescapés sont dans les familles d’accueil à Lubero où ils se sont retrouvés après la fuite.

Plusieurs sourcens estiment que les auteurs de ce massacre sont le  Seigneur de guerre Guidon Shimarai, chef d’une aile du groupe armé NDC-Rénové; ainsi que par Mungilima Kalao Kake, Chargé des opérations de NDC-RÉNOVÉ/Guidon.

Thierry M. RUKATA

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité