Politique & Gouvernance

Nord-Kivu : le ministre J. B. Sebishimbo promet le nettoyage des taxes non importantes

Après deux séances des réponses à l’interpellation au sein de l’Assemblée provinciale du Nord-Kivu, un moratoire de vingt-quatre heures a été accordé le lundi dernier, au ministre provincial de l’administration du territoire, intérieur, sécurité et ordre public Jean Bosco Sebishimbo.

Ce mardi 17 novembre, il était une fois de plus devant les élus pour ainsi justifier les différentes taxes sur les parkings des véhicules qui sont perçues presque partout en province et surtout en ville de Goma, alors que les parkings sont quasi inexistants.

Si pour Kakule Saa Sita l’initiateur de l’interpellation cette perception est une tracasserie pour la paisible population, et que le maire de Goma et surtout l’administrateur du territoire de Lubero doivent être sévèrement sanctionnés pour cette perception illicite, voir rembourser purement et simplement l’argent perçu.

Dans son intervention le ministre Jean Bosco Sebishimbo Rubuga a remercié les députés provinciaux pour avoir bien joué leur rôle, comme avocats de la population, vu le fait que le gouvernement central soit impliqué dans certaines taxes, suggère aux députés de s’y impliquer en faisant rapport au gouvernement, pour que les taxes réservées aux EAD soient bien définies.

Étant lui même l’émanation de l’Assemblée provinciale, il condamne aussi la multiplicité des taxes alors que la population souffre des affres de la guerre, d’où il souhaiterait à partir de son passage au poste qu’il occupe qu’il y ait assouplissement des taxes pour les populations.

Darius Colombe

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité