Politique & GouvernancePresse

NORD KIVU :l’hon.Anselme kitakya a foi en la réussite de la politique d’aménagement provincial

Avec son collègue Désiré Kyambi, l’honorable Anselme kitakya est venu d’une mission de deux jours à Beni qui consistait à la délimitation participative des limites entre la ville de Beni et Beni territoire.

Pendant deux jours, ces élus du territoire portant le même nom ont effectué une descente sur terrain qui leur a permis de constater les zones où les limites sont floues,et où il y a toujours désaccord entre le territoire et la ville de Beni, càd clarifier les limites des pouvoirs des autorités coutumières et Urbaines.

«Nous avons essayé de confronter plusieurs sources en faisant la triangulation,on a trouvé que sur certains points il n’y a pas des divergences de vues,et que pour d’autres il y a des problèmes liés à la toponymie,ce qui veut dire les noms des villages n’ont pas été bien notés par le décret créant la ville de Beni et la commune rurale de Mangina,mais il y a des zones de confluence où se rencontrent certaines rivières, pour cela on s’est référé à la technicité de l’Institut national géographique pour essayer de lever les divergences ensemble avec les experts de l’Université bilingue du Congo, espérons que celles ci seront levées»,a expliqué longuement le député provincial élu de Beni et professeur Anselme Kitakya.

Il a souligné que c’est le premier pas, pour lui ce qui peut faire à ce que les limites soient clairement reconnues,il faut que le décret en question soit révisé,ceci suppose un avis des différentes autorités tant au niveau local que provincial,et que tous ces lots d’amendements soient reconnus à l’autorité qui a pris acte.

«Ce travail est un chantier, nous attendons l’avis de l’Assemblée provinciale et remonter jusqu’à l’autorité qui a pris la décision de créer la ville de Beni et la commune de Mangina,je peux dire en général que c’est autant pour d’autres villes en province qui ont été créés dans des contextes particuliers, notamment la période où la partie Est était coupée de la partie Ouest où il y a eu des décisions qui ont été prises,bien sûr on a eu des villes,mais il faut que les limites soient clarifiées»,a-t-il poursuivi

Étant confiant de la mission leur confiée par la hiérarchie, l’honorable Anselme kitakya précise qu’ il faut qu’il y ait aménagement,Une ville c’est aussi la viabilité,les routes,ce sont aussi les infrastructures sociales et économiques,il a toutefois reconnu que la province est en chantier et a foi qu’avec la politique d’aménagement provincial,du coup il y aura aménagement urbain et rural au Nord Kivu.

ALI ASSANKA Darius

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité