Politique & Gouvernance

Sud-Kivu : Amka-Congo s’engage à des actions chaque vendredi pour exiger l’acquittement et l’évacuation immédiate de Vital Kamerhe 

Les mouvements citoyens  réunis au sein du Collectif Amka-Congo étaient dans les rues de Bukavu, ce vendredi 04 novembre 2020, pour exiger l’acquittemment et l’évacuation immédiate de Vital Kamerhe pour des soins de santé, vu son état de santé précaire.

Des milliers des militants se sont mobilisés pour soutenir la cause de Vital Kamerhe et continuent à clamer son innocence dans l’affaire de 100 jours. Ils étaient accompagnés de plusieurs organisations proche de l’Union pour la Nation Congolaise.

La marche est parti de la place Major Vangu en passant par le Rond-Point ISP-Nyawera jusqu’au gouvernorat de province, où ils ont lu et déposé leur mémorandum auprès du Gouverneur Théo Ngwabidje.

Dans ce mémo adressé au Chef de l’État Félix Tshisekedi, Amka congo dit qu’il suit de prêt la situation politique du pays caracterisée par le conflit d’intêréts entre la coalition au pouvoir, mais également l’état de santé de Vital Kamerhe, victime d’un complot politique.

Il dit :  »Pendant le procès, nous avons été étonné de suivre le discours de haine de certaines personnes manipulées contre notre digne fils, chose grave, la phrase prononcée par l’un des avocats du ministère public « vous n’allez pas échapper ». ce qu’a prouvé aux yeux du monde que le complot était déjà planifié » peut-on lire dans ce mémmoradum.

De son côté, Paulin Mulume, membre du mouvement citoyen « Il est temps » précise que des nouveaux éléments d’enquête révèlent que les maisons préfabriquées existent bel et bien et sont actuellement bloquées dans le port de Dar-es-salam et à Lobito, ce qui justifierait l’innocence de l’honnorable et patron de l’UNC, Vital Kamerhe.

Amka-Congo plaide pour une meilleure justice et promet de continuer avec des actions citoyennes chaque vendredi de la semaine, pour ainsi demander que soit mis en liberté le président de l’Union pour la Nation Congolaise.

Il est à noter que des marches similaires ont été organisées dans plusieurs territoires de la province du Sud-Kivu, à l’instar de celui de Walungu et Mwenga.

Rodrigue Zagabe

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité