Droit de l'homme

Idjwi : Les organisations de la société civile a l’école du savoir sur les DDH

Les organisations de la société civile en territoire insulaire d’Idjwi sont à l’école du savoir sur les différents cas de violations des droits de l’homme.

Pour cette première journée, les participants seront outillés sur : la collecte, la documentation et le rapportage des violations des droits de l’homme mais aussi des mécanismes de protection des populations civiles.

Pour les participants, c’est un ouf de soulagement, car le territoire insulaire d’Idjwi est parmi les régions où les droits de l’homme sont violés.

Selon eux, ces violations sont dues à la non information du côté de la communauté et aux autorités. Ces participants ajoutent que les activités de renforcement des capacités de toutes les couches sociales en matière des droits de l’homme serait un besoin.

Selon le rapport de l’association des journalistes d’Idjwi pour la Paix, la démocratie et droits humains (AJIPDDH), 27 cas des violations des droits de l’homme ont été monitorés, dont la plupart de ces cas sont de justice populaire, les arrestations arbitraires, des viols des mineurs mais aussi des destructions des habitations et les bourreaux restent jusque là impunis.

Ils estiment qu’il serait mieux de faire des enquêtes sérieuses pour que les droits de l’homme soit respecté en territoire d’Idjwi.

Cet atelier regroupe plus des 20 organisations de la société civile de la chefferie Ntambuka et Rubenga, en territoire d’Idjwi et va durer 2 jours. Organisée par le bureau conjoint des nations unies aux droits de l’homme BCNUDH, cet atelier se déroule dans la salle de conférences de l’hôtel Congomani, dans la chefferie Ntambuka.

 

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité