Politique & GouvernancePresse

Nord-Kivu : Malgré la covid-19, la chefferie des Bahunde a connu une stabilité (Mwami Nicolas Kalinda)

Au cours d’une conférence de tenue au bureau de la chefferie des Bahunde à Bweremana, ce mercredi 29 décembre, le chef des Bahunde, le Mwami Nicolas Kalinda Kibancha a tracé le tableau de l’évolution de sa chefferie au cours de cette complexe année 2020.

Il a tout d’abord souhaité ses voeux les meilleurs à ses administrés, aux autorités tant nationales que provinciales, à ses collègues députés ainsi qu’aux autres chefs coutumiers.

« Je ne saurais commencer mon propos sans remercier le président de le République, Chef de l’État Félix Antoine Tshisekedi dont la politique rassure même le plus petit citoyen, et tous les membres du gouvernement chargés de matérialiser cette politique, au gouverneur de province Carly Nzanzu Kasivita pour son dévouement et sa politique de proximité, afin de permettre à tout citoyen du Nord-Kivu de vivre des moments de bonheur…»; a-t-il introduit avant d’ajouter ceux pré- cités

Ce député provincial, le Mwami Nicolas Kalinda a souligné que comparativement à toutes les années passées, celle-ci est exceptionnelle sur tous les plans, politique, administratif, sécuritaire, sanitaire, économique,social, environnemental, et du développement, auxquels il a donné certains détails, dont le plus intéressant est le tout dernier qui a connu malgré le contexte actuel des avancées très positives.

Sur le plan politique par exemple, la situation est restée maîtrisée sur toute l’étendue de la chefferie, et plusieurs villages qui connaissaient des problèmes des chefs ont trouvé gain de cause en ayant des nouveaux chefs comme ceux de Matcha, Kashebere, Bweremana, et malgré cela tous les six groupements sont restés stables politiquement.

Sur le plan administratif, le Mwami des Bahunde s’est montré fier du fait que tous les services sont à leurs postes, et que ce qui est à encourager, ce que même dans les entités auparavant inaccessible suite au phénomène groupes armés comme à Ufamandu 1er, les activités se déroulent calmement suite à l’engagement du président de la République, où tout a été mis en œuvre pour que les brebis égarées rentrent à la maison.

Sur le plan sécuritaire pour ne se limiter que par là, la situation est généralement calme sur toute l’étendue de la chefferie sauf des cas sporadiques dans certains villages.

Le fait saillant dont il tient  à féliciter les opérateurs et surtout miniers, qui selon lui ne cessent de s’impliquer pour que la chefferie devienne viable et vivable, est l’essor que connaît actuellement le milieu. «Malgré la situation économique qui ne marche pas encore bien à cause des troubles et perturbations liés au Covid-19, il y a eu quelque chose de positif», s’est-il réjouit avant de citer une dizaine parmi ses grandes réalisations.

«En 2019-2020, la chefferie des Bahunde a réussi à réaliser beaucoup parmi ses projets sous prévisions notamment : la dotation pour dix huit écoles des groupements M/Kibabi, M/Karuba, M/Shonga, Kamuronza. La construction en dur et équipement du bureau du comité local de Paix et de développement CLPD.

– Construction en dur et équipement du gîte d’État de la chefferie des Bahunde;
– Construction en dur et équipement des bureaux des deux bâtiments administratifs des groupements M/Shanga et M/Karuba;
– Construction en dur et équipement des deux salles de classe à l’EP Miteetso;

– Inaugurées par le ministre provincial de l’EPST.Construction du pont Matheus au centre de Rubaya en groupement M/Matanda

– Inauguré en juin 2020 par l’autorité provinciale.Achat des deux parcelles pour le centre de santé de CADUKI à Sake et de Kionde à Kiluku, aux quelles réalisations, viennent s’ajouter la dotation des matériels aratoires aux volontaires pour les travaux sur la route Ngungu-Remeka, mais aussi la prise en charge de 78 cantonniers pour la maintenance de plus de 60km des routes de dessertes agropastorales et minières sur les principaux tronçons dont Matanda-Katembe,Humure – Kalangala, Kalangala – Mumba – Rubaya – Kibabi – Kinigi,Rubaya – Bibatama et Matanda – Nyagisenyi – Rubaya pour lesquels la chefferie débloque 6000$,par mois, construction du centre de santé de Murambi,Ngungu en plein travaux de finissage, pour ne citer que ceux-là», a-t-il détaillé.

Profitant donc de cette fin d’année 2020, le Mwami Nicolas Kalinda Kibancha a encouragé sa population de continuer à faire mieux et surtout se mettre au travail pour que l’année qui vient soit meilleure que 2021, qu’il continue à rendre des services collectifs pour des générations futures en prêchant par l’exemple.

ALI ASSANKA Darius

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité