Droit de l'hommeSociété

Naufrage sur le Lac Kivu : Le ministre provincial de transport ainsi que le commandant de la Forces navale doivent se remettre en cause (Société civile)

Plus de 20 personnes et deux morts c’est le bilan provisoire du naufrage survenu dans la nuit du mardi à ce mercredi 6 janvier 2020 sur le Lac Kivu. Il s’agit d’une pirogue motorisée qui avait à son bord plus de 60 personnes, et qui quittait Luhihi-Katana pour Goma au Nord-Kivu.

La Société civile de Kadutu estime qu’après plusieurs alertes des structures citoyennes, dans sa mission de plaidoyer, les autorités devraient prendre des mesures pour sécuriser les passagers, les équipages y compris les marchandises sur le lac Kivu. Malheureusement, depuis plusieurs mois rien n’a été fait.

« Les voyageurs exploitant la ligne Bukavu-Idjwi, Kalehe, Goma….. sont exposés et abandonnés à leur triste sort alors que les partenaires ne cessent de doter le ministère de transport et la force navale d’une logistique importante pour sécuriser les passagers sur le lac. Ces matériels composés des pirogues motorisées et autres ne servent aujourd’hui à rançonner les voyageurs et commerçants sur le lac, plutôt que de faire le travail pour lequel, ils ont été commandés » ; déclare Hypocrate Marume.

Le Président de la Société civile de Kadutu conclut en disant : « nous sommes fatigués à compter des morts chers dirigeants. Le surchargement, les contrôles techniques…. les pannes ou la calcification des manifestes devraient cesser sur ce lac où l’on ne voit plus les gilets de Sauvetage ».

Alibaba RUK

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité