Droit de l'hommeSociété

Nord-Kivu : Le SYNEP s’indigne de la situation sociale que traversent les enseignants

Le Syndicat National des Enseignants des Écoles protestantes au Nord-Kivu SYNEP se dit être indigné de la situation que traverse ces derniers, surtout les nouvelles unités pendant cette période où les activités scolaires sont dans une trêve involontaire.

Patient Rafiki, Président Provincial du SYNEP estime que compte tenu de la façon dont l’enseignant surtout impayé est traité aujourd’hui, il est éligible à la mort.

« A l’époque de Mobutu, l’enseignant était considéré comme un pneu de réserve où en cas de crevaison on en faisait recours, à l’époque de Kabila Celui ci était jeté dans la poubelle pour être considéré comme un engrais, mais sous Félix Antoine Tshisekedi, l’enseignement est voué à l’enterrement »; ceci pour signifier que la situation sociale reste terrible pour tous, y compris ceux qui touchent étant donné que selon toujours lui, les miettes qu’ils touchent ne parviennent pas à couvrir les deux bouts du mois. Il demande aux autorités qu’il y ait reprise des activités scolaires pour que les nouvelles unités ne vivent un double calvaire.

ALI ASSANKA Darius

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité