Droit de l'hommeSociété

Nord-Kivu : Le Gouverneur demande l’implication de la communauté internationale et nationale pour aide humanitaire aux populations du Grand Nord

Le gouverneur du Nord-Kivu Carly Nzanzu Kasivita a clôturé sa mission d’une dizaine des jours dans la partie Nord de la province ce lundi 25 janvier 2021.

Lors d’un entretien avec nos confrères de la radio Okapi, le chef de l’exécutif Provincial a dit être satisfait de cette mission laborieuse, par le fait d’avoir rencontré les forces vives pour comprendre ensemble les aléas sécuritaires de la province et du territoire de Beni très endeuillé, pendant plusieurs années.

Il a toutefois reconnu les efforts fournis par les Forces Armées de la République Démocratique du Congo, en symbiose avec les forces de la Monusco, car selon lui, il y a une année les habitants de Kamango avaient fui, mais aujourd’hui ils vivent ensemble avec les FARDC et la MONUSCO.

Il y a aussi deux ans que les gens ne pouvaient pas quitter la cité de Mbau pour se rendre à Beni ville pour ne citer que ceux-là. Aujourd’hui, c’est devenu possible, toutefois Carly Nzanzu continue a sollicité le soutien de la Monusco dans la lutte contre les ADF .

En ce qui concerne le secteur de Rwenzori qui connait actuellement une célébrité macabre, les forces loyalistes y sont déjà déployées, surtout dans des zones critiques telles que Loselose, Ntwanga et Mwenda, mais aussi à la route nationale numéro 4.

Un espoir est toujours permis pour la population de Mutwanga où parmi les conclusions prises dans la réunion que le gouverneur a eu avec la Monusco, il y aura renforcement des casques bleus en ce lieu.

Par rapport à la rencontre avec les déplacés, « la situation reste alarmante, mais ce qui est intéressant, c’est qu’il y a une solidarité africaine exprimée. J’appelle la communauté internationale humanitaire et nationale à s’impliquer pour venir au secours de ces populations vulnérables, dont leurs places à cette heure devraient être dans leurs champs. Au regard des statistiques plus de dix huit milles ménages des déplacés sont à Kasindi, Nobili, et dans la ville de Beni et traversent une difficulté humanitaire, mais avec les efforts en cours, nous espérons en un meilleur avenir » ; a dit le successeur de Julien Paluku qui continue à vivre les anciennes causes qui produisent les mêmes effets.

De son retour du récent voyage à Kinshasa le gouverneur Carly Nzanzu Kasivita avait fait savoir à la presse que le président de la République Félix Antoine Tshisekedi tient mordicus à la pacification de l’Est du pays et particulièrement le Nord-Kivu; où lors de la campagne électorale avait promis paix, et sécurité, objet de la sensibilisation l’ayant amené d’abord au grand Nord pour la première étape.

ALI ASSANKA Darius

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité