PresseSociété

Béni : La réouverture des activités scolaires au coeur des inquiétudes dans le chef du syndicat des enseignants protestants au poste frontalier de Kasindi

Cette structure des enseignants des écoles protestantes de Kasindi dit attendre impatiemment la reprise des activités scolaires sur toute l’étendue du territoire national.

Abel Kayiri qui en est secrétaire permanent, se dit ne pas comprendre comment les activités ecclésiastiques et commerciales se déroulent à la normal au détriment des activités scolaires.

« Nous ne savons pas si le covid-19 règne seulement dans les milieux scolaires et non dans d’autres milieux où les enfants se trouvent lors de ces vacances anticipés. En tout cas nous nous sommes prêt d’aller enseigner partout, que ça soit au marché voir même à l’église comme c’est là où il y a pas covid-19. Car toutes fois il y a plusieurs Catégories d’éducation », a indiqué Abel Kayiri.

Il croit que le gouvernement s’est senti incapable de prendre en charge les enseignants. C’est pourquoi les enfants sont entrés de rester à la maison jusqu’à présent.

Il faut rappeler que, c’est depuis le 18 décembre dernier que les activités scolaires étaient arrêtés dans le but d’anticiper les vacances de fin d’année, pour barrer route à la propagation de la deuxième vague de cotons virus au pays.

Freddy Kighoma, Kasindi

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité