Santé, Mines & EnvironnementSociété

Nyiragongo: Après que l’eau potable soit un casse tête, la population lance un SOS aux autorités locales

Les notabilités de différents villages du territoire de Nyiragongo alertent sur la pénurie d’eau qui persiste dans cette partie de la province du Nord-Kivu.

Rutivanga Samuel, un des notables de ce territoire rencontrée fait savoir que la population traverse un calvaire en parcourant des dizaines des kilomètres pour s’approvisionner en cette denrée de première nécessité.

Il dit : « Nous craignons que cette situation qui s’amplifie davantage n’occasionne des maladies d’origine hydriques et d’autres maladies des mains sales ».

Dans les villages Kiziba 1 et 2, les chefs des dits milieux, où un des chefs Byenda Joseph quoi qu’il en dise par humour, affirme qu’  » ici, au lieu que l’on vous donne un gobelet d’eau, mieux vaut qu’on vous fasse deux caisses de la bière ».

Ce n’est pas question de soif ici, il est sérieux dans sa façon de vouloir faire comprendre que l’eau vaut que de l’or pur dans ces dits milieux.

En groupement Rusayu dans les villages kabale-Katambi, Karambi, Kalangala, les habitants surtout des femmes n’ont pas le complexe de dire qu’elles se lavent trois fois la semaine faute de l’eau.

Une d’elles témoignent que : « lorsqu’il y a pluie, on peut se laver au maximum six fois, mais pendant la saison sèche trois voire deux fois la semaine, quelle honte pour nous. On ne peut même pas arriver au centre ville » ; disent-elles.

Pour les enfants, c’est plus pire, ils passent des mois sans se laver.

Leur grande revendication est que les autorités provinciales ainsi que leurs partenaires suivent de près cette situation, car selon eux, c’est le député élu Singoma Mwanza qui leur fournissait de l’eau. Curieusement ce n’est plus le cas, ils tournent aussi les yeux vers tous leurs élus pour que tout Nyiragongo soit ravitaillé, étant donné que ce territoire n’est traversé ni par une rivière, moins encore un ruisseau.

ALI ASSANKA Darius

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité