Droit de l'hommeSociété

Soulèvement contre l’érection du cimetière à Nyantende : Quatre blessés dans les échauffourées entre Police et Population

La population des groupements de Mudusa et de Mumosho était dans les rues ce vendredi 29 janvier, pour s’opposer à l’érection du cimetière à Nyantende, dans le territoire de Kabare, un projet du député provincial Amani Ngubiri dit TAC.

Des jeunes ont barricadé la RN5 et ont allumé le feu sur la chaussée ce qui a bloqué le trafic entre Bukavu et Uvira pour dire non à ce projet. Pour eux, « les vivants ne peuvent pas cohabiter avec les morts. Que le Député Amani Ngubiri pense à un autre projet de développement et non un cimetière ».

La Police en provenance de Bukavu est intervenue pour disperser les manifestants. Ces échauffourées ont fait le bilan de 4 personnes blessées dont le Président de la société civile de Mumosho.

Le même vendredi, bien qu’encouragé par le gouverneur de la province du Sud-Kivu Théo Ngwabije, l’Agence Congolaise de l’Environnement (ACE) a suspendu les travaux de construction sur ce site. Ceci est contenu dans une correspondance adressée au Député Amani Ngubiri.

Cette agence estime qu’aucune étude à impact environnemental et social n’a été fait au préalable avant le lancement de ce projet.

Alibaba RUK

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité