Politique & Gouvernance

Idjwi : Les Gouvernants et Gouvernés s’engagent à travailler main dans la main pour le développement de leur communauté

Différentes autorités et acteurs de la société civile de la chefferie Rubenga en territoire d’Idjwi décident de travailler main dans la main pour trouver des solutions aux problèmes qui rongent leur communauté.

Ceci est consécutive à la tenue d’une revue de presse participative organisée par le journal le souverain libre, ce samedi 13 février 2021 dans la salle du caucus des femmes à Bugarula.

Après échange et partage de l’actualité, l’espace a été ouvert aux participants pour parler des différents problèmes au sein de la population.

Plusieurs intervenants ont parlé du dossier de la pêche illicite et utilisation des filets prohibés qui persistent dans différents pistes de pêche et détruisent l’écosystème lacustre.

Les cas d’impunité, arrestations arbitraires, la corruption et le trafic d’influence sont aussi parmi les maux qui rongent la population, indiquent les jeunes membres du conseil territorial de la jeunesse d’Idjwi.

Pour Heri Mwema de l’organisation IRCFI, le déboisement massif des forêts à Idjwi, exposent d’avantage la population aux catastrophes naturelles.

Un des commandants de la force navale présent à cette revue de presse, a reconnu que certains marins collaborent avec les pêcheurs non en règle avec les textes qui réglementent la pêche et aussi l’interférence de certains leaders natifs d’Idjwi quand il y’a saisi des filets prohibés.

Pacifique Muliri, journaliste chez le souverain libre se dit être satisfait de la tenue de cet échange qui rentre dans les activités de ce média.

« Nous organisons ces activités pour rapprocher les gouvernants aux gouvernés afin de discuter ensemble sur les problèmes visibles dans la communauté sur le plan sanitaire, sécuritaire, social, justice et autres pour que le changement soit effectif dans la société » ; explique Muliri.

Prenant la parole, le chef de groupement Bugarula, Buroko Kakola appelle la population à l’Union avec les autorités pour des solutions durables aux différents problèmes.

« Travaillons main dans la main pour trouver des solutions à ces différents problèmes. Approchez-vous à nos bureaux, avec vos idées pour nous permettre de revoir notre façon de faire.
Avec vos propositions, on aura des solutions durables pour le bien-être de la population »; conclut Buroko.

Le reporter du journal le souverain pourra revenir et contacter différents acteurs pour produire certains articles, ajoute notre source.

Richelieu Byamana depuis IDJWI.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité