Politique & GouvernanceSécurité

RDC : les FARDC mettent en garde ceux qui font des déclarations favorisant l’insécurité à l’Est

Dans un communiqué de presse rendu publique ce mardi 23 février et signé par le Général Major Kasonga Cibangu León, commandant du service de communication et information, les FARDC portent à la connaissance de l’opinion tant nationale qu’internationale que, depuis un certain temps l’on assiste à des actes séditieux assortis des déclarations tapageuses et subversives de certains compatriotes dans les médiaux et réseaux sociaux, favorisant ainsi une insécurité et une criminalité chronique au sein de plusieurs espaces au pays.

Ces déclarations qui portent sur l’incitation des militaires à commettre des actes contraires à la loi et la discipline; des appels à la division, à la déstabilisation des institutions légalement établies, aux velléités insurrectionelles, et sécessionnistes des bakata-katanga, codeco, Ngomino, twigwaneho, bilozebishamuke, Androïd, simba, Nzambe Lumumba, maï-maï de toutes natures et autres milices et groupes armés, en instrumentalisant la jeunesse, ont pour but de créer un climat malsain de terreur dans notre pays.

A cet effet, les FARDC mettent en garde tous les tireurs des ficelles et les auteurs de ces actes qui ne resterons pas indéfiniment impunis, quels que soient leurs rangs. Déjà mieux identifiés, ils vont, à daté de la signature de ce document, être mis hors d’État de nuire et subir la rigueur de la loi. Souligne le dit communiqué.

Isaac Bin-Ngeve

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité