Droit de l'hommeSécurité

Attaque du convoi PAM : le CAFED appelle le gouvernement à donner plus de valeur au chauffeur congolais mort avec l’ambassade d’Italie en RDC

Après l’assassinat de l’ambassadeur Italien Luca Attanasio, accompagné de son garde du corps et du chauffeur du PAM, de la nationalité Congolaise, au cours d’une embuscade aux environs de Goma, le lundi 22 février, les messages des condoléances fusent de partout et ceux-ci s’adressent exclusivement à la famille de l’ambassadeur.

C’est qui a tiré beaucoup plus l’attention des activistes des
tonus à la disparition du diplomate Italien, comme si le Congolais et chauffeur du programme alimentaire mondial, ne faisait pas partie du convoi.

Le collectif des Associations féminines pour le développement CAFED, lance à son tour un message des condoléances aux familles des victimes, en condamnant avec la dernière énergie cet énième cas d’insécurité qui a une fois de plus causé mort d’hommes.

« Nous exigeons que les enquêtes soient rapidement menées afin de trouver les véritables auteurs de cette tragédie, tout en félicitant les efforts qui sont entrain d’être fournis par le gouvernement, espérons qu’elles vont aboutir » ; a fait entendre Isabelle Pendeza, vice-présidente du CAFED.

Après avoir décrié aussi la situation qui prévaut presque partout en province, celle-ci invite le gouvernement central et en particulier le président de la République Félix-Antoine Tshisekedi de concrétiser sa promesse électorale de mettre définitivement un terme à ce phénomène.

Avec, les autres activistes, la vice-présidente du CAFED appelle le gouvernement à se focaliser plus sur la famille du défunt Mustapha Milambo, à qui dans différentes interventions on fait moins allusion.

« Bien-sûr, aucune mort peu faire l’objet d’allégresse, mais tous sont humains, et sont décédés dans les mêmes circonstances. On doit aussi tenir compte de la disparition du chauffeur, qui jusqu’à la preuve du contraire reste Congolais tous ont du sang rouge et reste égaux, comme le détermine la déclaration universelle des droits de l’homme » ; a-t-elle ajouté.

Les corps de Luca Attanasio ainsi que son garde du corps ont été rapatriés par un avion militaire une journée après, tandis que le chauffeur Congolais compte tenu de sa religion fut inhumé le même jour.

ALI ASSANKA Darius

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité