Droit de l'hommePresse

Haut-Uele :les voix s’élèvent ausein de la nouvelle société civile congolaise pour décrier les conditions de vies déplorables des familles victimes du récent incendie en localité de Giro

Les sinistrés de l’incendie qui a consumé des centaines de maisons en localité de Giro située dans la chefferie de Mariminza en territoire de watsa dans la province du Haut-Uele vivent dans des conditions déplorables ,environ un mois après cette catastrophe.

C’est la nouvelle société civile congolaise coordination territoriale de watsa qui fait la de sonnette d’alarme ce dimanche 28 février 2021 à la rédaction de canal Uele dans un entretien pour la cause.

Selon Christophe DJuna coordonnateur de la nouvelle société civile congolaise en territoire de watsa qui salut la bonne volonté des honorables Jean Marc Mambidi et Roger Abotome tous élus du territoire de watsa pour leur récente assistances,
en appelle à une aide urgente en faveur des plusieurs familles qui passent la nuit à la belle étoile jusqu’à ces jours.

«D’abord nous saluons cet acte de patriotisme des ces élus de notre territoire et que nous appelons d’autres personnes de bonne volonté d’amboiter les pas.
Par rapport à la situation de Giro ça ne suffit pas encore. Voilà pourquoi la nouvelle société civile hausse encore la voix,le cris d’alarme à la situation que cette population traverse même à l’Etat lui-même de venir encore en aide pour cette population qui continue à souffrir», a-t-il fait savoir

Il faut souligner que plus de huit cents maisons d’habitation avaient été réduites à cendre en localité de Giro par un feu d’origine inconnue jusqu’à ce jours.

Vyavu Gloire à Durba

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité