Politique & Gouvernance

Walungu : En vacances parlementaires, le Député national Amato Bayubasire accueilli en triomphe à Nyangezi

Après Lurhala, Nyalubuze et Kamisimbi, le Député national Amato Bayubasire, élu de Walungu au Sud-Kivu poursuit des contacts avec ses électeurs à l’occasion de ses vacances parlementaires.

Ce dimanche 28 février, ce représentant du peuple est arrivé dans le groupement de Nyangezi où il a été été accueilli en prince.

Son objectif est d’écouter les réels problèmes de la population de ce groupement, afin de les présenter à la prochaine session parlementaire.

Le Député national Amato Bayubasire devant la population de Nyangezi en territoire de Walungu au Sud-Kivu
Le Député national Amato Bayubasire devant la population de Nyangezi en territoire de Walungu au Sud-Kivu

A son arrivée, l’élu de Walungu Amato Bayubasire a tenu un meeting populaire, qui a accueilli des milliers de personnes venues présenter à leur fils les problèmes auxquels fait face cette partie du territoire de Walungu. C’est entre autres des questions liées au développement local, la sécurité, la santé, le chômage des jeunes,…

La population locale s’est réjouit de voir encore une fois leur élu et a affirmé qu’elle place toute leur confiance en la personne de Amato Bayubasire Mirindi pour des plaidoyers auprès des autorités politico-administratives du pays et pour que la voix de la population de Nyangezi soit entendue, afin que ses problèmes trouvent solution.

A Nyangezi centre où il a tenu son meeting devant une foule immense, Amato Bayubasire est revenu sur le contenu de sa proposition de loi sur la gratuité de l’enseignement base, qui vise à protéger l’éducation de l’enfant congolais et des parents ainsi que d’autres questions d’intérêts communautaires.

 

Sur place le député de l’Union pour la Nation Congolaise (UNC) n’a pas manqué de transmettre les salutations de Vital Kamerhe condamné à 20 ans de prison pour, selon le Tribunal, avoir détourné les fonds du programme de 100 jours, volet maisons préfabriquées. Partout où il passe, il ne clame que l’innocence du leader de l’UNC et de l’ancien Directeur de cabinet du chef de l’État. Pour lui, Kamerhe est innocent, vu les enquêtes et d’autres révélations du gouvernement sortant sur les maisons préfabriquées. Par ailleurs, il invite la population à prier sans cesse jusqu’à obtenir l’acquittement et la libération de leur enfant.

Thierry M. RUKATA

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité